Translate

3 janv. 2018

La confrérie de la dague noire, Tome 6 : L’amant consacré.


Titre : La confrérie de la dague noire, Tome 6 : L’amant consacré.
Auteur : J.R. Ward.
Genre : Bit-lit.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 615 pages.
Prix : 9€.


Résumé :

Une guerre fait rage à l'insu des humains.

Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.

 Loyal à ses frères, Fhurie s'est sacrifié pour leur bien. En tant que Primâle des Élues, il doit engendrer les héritiers qui garantiront la survie de son espèce. L'Elue Cormia, sa première compagne, ne veut pas seulement conquérir son corps. Elle veut son coeur pour elle seule. Mais Fhurie ne s'est jamais autorisé à connaître le plaisir ou la joie. Or, quand la guerre atteint de nouveaux sommets dans l'horreur, Fhurie doit choisir entre le devoir et l'amour...


Extrait :

 Cela dit, il avait déjà mangé une glace, il lui serait donc tout naturel de laisser jouer ses lèvres et sa langue.
Et de mordiller doucement.
Merde.
Comme la seule chose décente à faire était de partir, il fit demi-tour. S'il restait, il serait incapable de se tenir loin d'elle.
- Votre grâce ?
La voix de Cormia figea sa respiration et ses pas - mais pas sa verge.
Par correction, il rappela à son sexe que ce n'était pas parce qu'elle s'adressait à lui qu'elle l'invitait à mettre en oeuvre son fantasme classé X et à se mettre à genoux la tête entre ses cuisses.
Merde.

30 déc. 2017

À quatre mains.


Titre : À quatre mains.
Auteur : Renée Carlino.
Genre : Romance.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 415 pages.
Prix : 18.20€.


Résumé :

« L'amour entraîne la peur de perdre l'autre. Ce n'est pas une histoire de roses rouges et de licornes ; l'amour, c'est brutal, ça fait mal. Il faut un courage incroyable pour oser aimer vraiment, et je ne connaissais personne de plus courageux que Will. »

 Privilégiant ses études au sein d'une prestigieuse université, Mia a mis une croix sur sa vraie passion, le piano. À la mort de son père, elle part à New York et reprend le bar qu'il tenait - un lieu incontournable qui offre leur chance aux jeunes musiciens. C'est là qu'elle rencontre Will, un guitariste qui incarne exactement le style de vie auquel elle s'est refusée. Après s'être liée d'amitié avec Will, Mia lui propose de devenir son colocataire et ses certitudes volent en éclats. Peut-elle vraiment se contenter d'être sa meilleure amie ? Finira-t-elle par laisser libre cours à ses passions ?


Extrait :

 - Tu parles à Dieu ? demandai-je.
- Si on veut, oui, murmura-t-il.
- Qu'est-ce qui ne va pas ?
- Je suis préoccupé. Il est temps qu'on rentre à la maison. Je veux poser un verrou supplémentaire sur la porte d'entrée, changer la pile du détecteur de fumée et faire réviser la chaudière avant de partir. Et puis, il faut que je rassemble tout mon matériel. Je suis un peu stressé, c'est tout.

29 déc. 2017

Charley Davidson, Tome 10 : Dix tombes pour l’enfer.


Titre : Charley Davidson, Tome 10 : Dix tombes pour l’enfer.
Auteur : Darynda Jones.
Genre : Bit-lit.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 471 pages.
Prix : 8.20€.


Résumé :

Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C'est moi.

 Détective privé à mes heures et Faucheuse à plein temps, je me suis toujours posée beaucoup de questions. Mais « comment arrêter trois dieux maléfiques différents ? », c’est nouveau ! Le hic : l’un de ces dieux, même s’il n’en a pas conscience, est mon si séduisant mari. Est-il trop tard pour le ramener dans le droit chemin ? Entre une fugitive à protéger, un homme accusé du meurtre d’une femme toujours en vie à innocenter, et un pendentif surnaturel terrifiant à dissimuler, j’ai bien du mal à trouver quelques minutes pour sauver le monde…


Extrait :

 - Tu en as plus qu’elle ?
Il rapprocha le pouce et l’index, comme pour dire « un peu ».
- Waouh… Un peu plus de cinquante millions.
Je me rallongeai pour tenter de digérer la nouvelle, mais en vain. Ça dépassait mon entendement.
- Si tu empilais tout ton argent, ça ferait une tour grande comment ? demandai-je. J’ai besoin de visualiser. Est-ce que ça remplirait une benne ?
- Ça dépendrait des coupures, mais on n’a pas « un peu plus de cinquante millions ».
- Mais tu avais l’air de dire « un peu ».
- Je sais, et je sais aussi que tu t’en fiches, mais c’est important que tu sois au courant.

27 déc. 2017

Trois hommes et demi.


Titre : Trois hommes et demi.
Auteur : Debbie Carbin.
Genre : Romance.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 525 pages.
Prix : 8.70€.


Résumé :

Un de perdu, trois de retrouvés ?

 Beth passe sa vie auprès de l'homme qu'elle aime. Sauf que Richard n'est autre que son patron et qu'il ne veut pas d'elle. À ses yeux, elle n'est qu'une assistante corvéable à merci. Lorsqu'il décide de s'exiler au Portugal avec une autre femme, Beth est anéantie. C'est alors que trois prétendants se présentent à elle : le séduisant Brad aux allures de gendre idéal, Rupert, le millionnaire sexy en diable, et le mystérieux Sean, qui s'intéresse à elle d'un peu trop près. Finira-t-elle par comprendre que Richard n'est pas l'homme qu'il lui faut ?


Extrait :

 - Ah, bravo ! Dieu merci, il reste au moins une personne qui n'a pas oublié la vraie signification de Noël.
Nous partons tous deux d'un petit rire. Il remonte légèrement sa manche (il porte des boutons de manchette ! Ça existe encore ?) pour consulter sa montre. Merde !
- Bon, commence-t-il.
Je ne veux pas qu'il finisse. Pourtant je ne peux pas non plus lui montrer que je ne veux pas qu'il termine sa phrase.

23 déc. 2017

Heartless, Tome 1 : Mercy.


Titre : Heartless, Tome 1 : Mercy.
Auteur : Ker Dukey.
Genre : Romance.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 313 pages.
Prix : 16.90€.


Résumé :

« J’aime le soulagement que procure l’acte sexuel. Il n’est pas grand-chose qui me procure du plaisir, et le sexe ne m’en donne pas beaucoup, mais c’est pour moi un exutoire. J’adore franchir les limites des autres. J’adore les dégrader. Sadique, moi ? Oui. »

 On dit que certaines personnes manquent d’empathie en raison d’une activité réduite au niveau du lobe frontal. C’est peut-être mon cas, mais que je sois né ainsi ou que je le sois devenu, l’empathie n’était pas mon fort jusqu’à ce que ses yeux verts croisent les miens dans un miroir... et que je sois incapable de lui ôter la vie. Je ne voulais pas ressentir d’émotions, je refusais que cette femme vienne compliquer ma vie, elle qui avait été envoyée pour me hanter à cause de mes péchés. Mais la mission a mal tourné et ses conséquences ont transformé ma vie à jamais. En m’obligeant à ressentir des émotions.


Extrait :

 Je me sens si seule sans eux, chuchoté-je dans son cou avant de relever la tête.
Je découvre dans ses yeux une intensité si brute qu'elle m'écorche à vif, retirant les couches de peau restantes et révélant mon âme.
- Je veux que justice leur soit rendue, mais ça n'arrivera pas... Alors, je veux obtenir vengeance. Mais avant ça, j'ai envie d'oublier. Rien qu'un petit moment.

22 déc. 2017

Phobos, Tome 3 : Il est trop tard pour renoncer.


COUP DE COEUR ♥.

Titre : Phobos, Tome 3 : Il est trop tard pour renoncer.
Auteur : Victor Dixen.
Genre : Science-Fiction.
Edition : Robert Laffont.
Collection : R.
Nombre de pages : 620 pages.
Prix : 18.90€


Résumé :

Fin du programme Genesis dans
1 mois...
1 jour...
1 heure...

Ils sont prêts à mentir pour sauver leur peau.

 Ils sont les douze naufragés de Mars.
Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.

Elle est prête à mourir pour sauver le monde.

Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?

Même si le compte à rebours expire, il est trop tard pour renoncer.


Extrait :

 « Le Yin est noir, le Yang est blanc, explique-t-il en détaillant le croquis. Le Yin et le Yang sont aussi différents que la nuit et le jour, le vide et le plein, le froid et le chaud… le mal et le bien. Pourtant, regardez : il y a un point blanc dans la partie noire, et un point noir dans la partie blanche. Parce que rien n’est jamais tout noir, ni tout blanc. Parce que personne n’est jamais entièrement mauvais, ni entièrement bon. » Il lève les yeux de son dessin pour nous dévisager. « Je ne sais pas si c'est clair ? - j'ai parfois du mal à m'exprimer... »

13 déc. 2017

Hollywood Dirt.


Titre : Hollywood Dirt.
Auteur : Alessandra Torre.
Genre : Romance.
Edition : Hugo&Cie.
Nombre de pages : 432 pages.
Prix : 17€.


Résumé :

 Le superbe acteur Cole Masten divorce de sa femme, superstar elle aussi. Le mari parfait est maintenant le célibataire le plus sexy d'Hollywood qui se lâche dans des fêtes torrides. Un nouveau bad boy règne sur Los Angeles.

Summer Jenkins est une jolie jeune fille blonde aux yeux noisette qui vit en Géorgie dans un bled paumé qui la rejette.

Et quand l'avion de Cole Masten atterrit sur l'aérodrome de campagne, tout le monde regarde déambuler cette star dans la ville. Cole Masten vient visiter le lieu de son prochain tournage et amène Hollywood avec lui. Et quand son chemin croise celui de Summer, il la veut pour tenir le premier rôle dans son film.

Cole Masten est un sex-symbol, et toutes les femmes craquent pour lui. Toutes les femmes, sauf Summer qui n'aime pas son arrogance et sa manière de parler. Mais là, il va être son patron pour les quatre prochains mois...


Extrait :

 Cole explosa :
- Et qui a accepté une connerie pareille ?
- C'est nous, répondit Summer en avançant d'un pas, comme si elle était prête à l'affrontement. Et ces conneries sont la seule raison pour laquelle vous pouvez vous installer ici plutôt qu'à l'hôtel. Savez-vous quel mal s'est donné Ben ? Non, bien entendu ! Vous êtes bien trop occupé en Californie, entouré par...
Soudain l'étincelle se changea en flamme et sa bouche se posa sur la sienne, il lui fit ravaler ses mots pendant que ses mains trouvaient sa taille et la poussaient. Elle trébucha, son cul - putain de robe - heurta le comptoir.
Elle avait un goût de tendre rébellion. Sa langue se détendit, elle l'acceptait. Ensuite, ses deux mains se posèrent sur sa poitrine, et son adorable petit genou remonta violemment entre ses jambes.
Il n'eut pas le temps de dire ouf. Ses paroles furent noyées par la douleur. Il tendit sa main sans même s'en rendre compte, il avait besoin d'un support, d'un shoot de morphine, d'une arme quelconque pour tirer dans la tête de cette folle dingue, de n'importe quoi.

9 déc. 2017

Off-Campus, Tome 1 : The Deal.


Titre : Off-Campus, Tome 1 : The Deal.
Auteur : Elle Kennedy.
Genre : Romance.
Edition : Hugo&Cie.
Nombre de pages : 431 pages.
Prix : 17€.


Résumé :

Un accord dangereux ?

 Hannah est une élève brillante et elle a un don incroyable pour le chant. Mais quand il s'agit d'hommes et de séduction, elle perd tous ses moyens.
Garrett est la star de l'équipe de hockey de l'université, mais ses résultats scolaires ne sont pas à la hauteur et il risque de perdre sa place dans l'équipe.
Ils vont passer un drôle d'accord. Elle lui donne des cours, il l'aide à surmonter ses angoisses et à séduire le quater back de l'équipe de football.

Cet arrangement original va-t-il changer leur vie ?


Extrait :

 - Tu as interdit à tous les mecs du campus de m’approcher ? Tu es sérieux ?
Je plonge mon regard dans le sien et je sais qu’elle n’y voit pas le moindre remords.
- Bien sûr !
- Mon Dieu, tu es incroyable, dit-elle en secouant la tête. Qui fait ça, Garrett ? Tu ne peux pas menacer tous les mecs de la fac de leur botter le cul s’ils me touchent !
- Je n’ai pas menacé tous les mecs. Tu crois que j’en ai le temps ? Je l’ai simplement dit à quelques personnes clés et je me suis assuré qu’elles feraient passer le message.
- C’est quoi l’idée ? Si tu ne peux pas m’avoir, alors personne ne peut m’avoir ?
- Mais non, ce serait fou ! Je ne suis pas un psychopathe, voyons. Je l’ai fait pour ton bien, Wellsy.
- Ah bon ? Alors vas-y, explique-toi !


Avis :

 Comme d’habitude dans une romance, nous avons droit aux clichés de base ! Sauf que sans eux, l’histoire ne serait peut-être pas autant addictive ; puisque je l’ai lu en seulement quelques heures. J’ai tout simplement dévoré ce premier volume d’ « Off-Campus ». Certes, c’est un récit simple et sans réellement d’originalité ; toutefois c’est vraiment bien construit. Les personnages, les sentiments et les lieux semblent développés suffisamment pour être plaisant et surtout captivant. Dans un sens, la plume de l’auteur est le point fort du roman ; elle est douce, attentive aux mots qu’elle utilise. Par contre il n’y a pas de suspense, peu de surprise ; dans les histoires d’amour la fin est souvent prévisible, pourtant « The Deal » est intéressant de part la personnalité des héros.

Hannah au surnom de Wellsy est une jeune femme ayant vécu un fait immoral étant plus jeune. Difficile dans son cas de ne pas s’attacher à elle, loin d’avoir pitié d’elle ; au contraire j’ai admiré sa force de vivre après ça. Malgré tout elle ne fait pas confiance facilement et particulièrement aux garçons, tout en évitant les soirées universitaires. Ce que j’ai vraiment aimé chez elle, c’est son indépendance et sa gentillesse envers les autres ; cependant elle n’hésite pas à avoir de la répartie et surtout de faire tourner en bourrique les hommes, surtout quand ils sont « arrogants ». C’est pratiquement un coup de cœur, alors que les héroïnes de romance cliché ne me touchent pas forcément beaucoup.

Garret Graham, le beau mec, sportif, populaire, plutôt intelligent – le magnifique stéréotype ! Surtout qu’il ne souhaite pas de relation sérieuse et préfère coucher avec les filles quand ça lui chante et rien de plus. Les sentiments ça ne fonctionnent pas avec lui. Mais rien n’est jamais sûr, surtout après avoir raté un devoir, prêt à être sur le banc de touche pendant les prochains matchs. Il doit trouver une solution impérativement. J’ai bien aimé ce personnage, bien différent de ce qu’on peut penser de lui au début.  Il n’est pas différent et unique, mais il est agréable à suivre ; il s’exprime sur ses sentiments sans mettre de barrière. Au fond je crois que c’est son côté naturel qui m’a plu chez lui.

De mon point de vue le roman est très simple à lire, en quelques heures il était terminé. C’est évident que l’histoire est classique, déjà-vu et revu ; il n’y a rien de bien surprenant dans ce récit. Mais j’ai quand même apprécié ma lecture, les sentiments étant très bien développés ; j’ai ressenti la honte d’Hannah, la force de Garret, l’amour entre eux en dehors du fait qu’ils ont du mal à se supporter au début. Ils forment un joli couple, ordinaire avec des petits moments intéressants. Certes ce livre n’est pas exceptionnel, toutefois c’est agréable, prenant et plutôt drôle de temps en temps ; en effet les piques entre nos deux héros donnent cette petite étincelle – malgré tout le manque d’originalité et le fait que ce soit dénué de surprise me laisse sur ma faim.

L’écriture d’Elle Kennedy s’engouffre facilement dans l’addiction. Naturelle, vivante, dosant parfaitement les émotions et les détails de l’histoire. Je ne suis pas surprise par cette auteur, les mots glissent comme du papier à musique ne laissant pas forcément de trace à l’esprit. Ce n’est pas une plume marquante bien qu’elle soit douée pour faire alterner deux personnages.

Sincèrement ce livre m’a conquis, même si ce n’est pas le récit du siècle. Des clichés au niveau de la rencontre, de la construction relationnelle entre nos héros. Mais une belle surprise sur leur personnalité, Hannah est indépendante et gentille ; sauf qu’elle résiste avec ses réponses vives. Garret paraît banal, pourtant on s’attache à sa simplicité du fait qu’il ne lutte pas sur ses sentiments. Les protagonistes secondaires plaisent aisément, rajoutant vraiment une note de « famille », « frère », un nuage de solidarité qui fait du bien. Un ouvrage loin d’être authentique, sans inclure les émotions dans ce fait. Dans cette première histoire d’amour tout est presque idyllique, malgré des petits drames. Il y a parfois de l’amusement, un bon déroulement et une écriture attractive.


Note :
8.5/10.

8 déc. 2017

Le vendredi en musique – 8 Décembre 2017

-> Mes découvertes de la semaine :
*Broken People de Logic et Rag’n’Bone Man – Comme vous pouvez le constater à force, je suis une grande fan des grosses voix ! Le rythme de cette musique est envoûtant, de plus le côté « rap » donne une certaine cadence. Je ne peux pas dire que je suis tombée amoureuse de ce titre, toutefois j’aime bien et c’est très agréable à l’écoute.

*Pierre, feuille, papier, ciseaux de Columbine – Le fond sonore est tout simplement magnifique, lent et prenant. Les paroles doivent être comprises et elles sont profondes. Un style Slam, doux et prenant ; ce single touche le cœur. On retrouve du texte et une mélodie toute simple.


-> Mes écoutes de la semaine :
*Gone Is The Night de Kris Kross Amsterdam et Jorge Blanco – Un titre que j’écoute en boucle depuis deux jours. La voix m’en rappelle une autre, un style parlant et donnant envie de danser comme Mickael Jackson. Je pense qu’on passe un bon moment avec cette chanson.

*1-800-273-8255 de Logic, Alessia Cara et Khalid – Un mélange d’RnB et de rap. J’entend cette musique de plus en plus sur la radio, elle n’est pas extraordinaire mais elle se laisse écouter. Et je suis fan de la voix de la chanteuse, elle se complète bien avec la voix des hommes.


-> Mes coups de cœur de la semaine :
***So Far Away de Martin Garrix, David Guetta, Jamie Scott et Romy Dya*** - L’un des meilleurs singles de David Guetta que j’ai pu entendre depuis un petit moment. Elle me fait vibrer, les deux voix s’accordent parfaitement et on pourrait croire que c’est un « slow » - moderne bien évidemment. En tout cas, le mix Garrix et Guetta sonne magnifiquement bien !

***Run To You de Tom Gregory*** - Peut-être une musique simple, mais elle est authentique. Cette chanson peux s’écouter en tout instant, une petite perle musicale ; la mélodie est sans embellissement, l’instrumental se suffit à lui-même et le timbre du chanteur correspond au style.

6 déc. 2017

Make me Bad, Tome 1.


Titre : Make me Bad, Tome 1.
Auteur : Elle Seveno.
Genre : Romance.
Edition : Hugo&Cie.
Nombre de pages : 434 pages.
Prix : 7.60€.


Résumé :

 Que cela soit au travail ou dans sa vie personnelle, Laure est une gentille fille : dévouée, attentionnée, presque bonne poire. Elle est prête à tout pour faire plaisir aux autres, y compris à s'oublier.

Cependant, lorsqu'elle découvre qu'elle est victime de la pire trahison possible de la part de ceux qu'elle aime le plus, deux choix s'offrent à elle : pleurer sur son sort ou laisser exprimer sa colère.

Les gentilles filles ne choisissent pas la seconde option, elles ne décident pas de se venger et elles ne demandent pas à un très mauvais garçon de les aider. Mais si elles le faisaient, jusqu'où seraient-elles prêtes à aller ?

Succomberez-vous à la vengeance ?


Extrait :

 - Alors vas-y. Arrête de te contenir et fais ce dont tu as envie ! Si cela peut te rassurer, je ne te demanderai jamais de faire quelque chose que tu ne désirerais pas.
- Quoi ?
Il se fout de moi, là ? Il me demande de coucher avec lui comme dédommagement de son implication et ose clamer qu'il ne me demandera jamais de faire quelque chose que je ne veux pas ?
Il ne me laisse pas le temps de me poser plus de questions. En une seconde, il est sur moi. Revenu pour me torturer. Reprendre les rênes de la partie. Recouvrant ma bouche de la sienne, étouffant les mots que je veux lui assener.
Je ne lutte qu'un instant. Lorsqu'il repose ses mains sur moi et force le passage de sa langue entre mes lèvres, je redeviens poupée de chiffon.