Translate

15 oct. 2017

Step Brother.


Titre : Step Brother.
Auteur : Penelope Ward.
Genre : Romance.
Edition : Hugo&Cie.
Nombre de pages : 313 pages.
Prix : 17€.


Résumé :

Sera-t-il son pire cauchemar ?

 Quand Greta a appris que son demi-frère venait vivre avec eux, elle était à la fois curieuse et heureuse de faire connaissance du fils de son beau-père. Malheureusement, elle va vite déchanter. Elec est tout simplement odieux avec elle. Pourtant, elle se sent attirée par ce garçon tatoué qui semble tout faire pour cacher ses blessures. Lentement, leur relation évolue, il s'ouvre petit à petit à elle, jusqu'à une nuit inoubliable.
Le lendemain, Elec est parti. Il disparaît de sa vie aussi vite qu'il y est apparu.
Sept ans plus tard, un drame familial les réunit à nouveau. Greta comprend alors que l'adolescent qui s'amusait à la faire tourner en bourrique est devenu un homme très séduisant qui va faire chavirer son coeur.

Pourront-ils à nouveau se faire confiance ?


Extrait :

 Je suis retournée en cuisine et j'ai observé. Sa langue allait en tomber lorsqu'il goûterait ma nouvelle spécialité.
Elec a avalé une première cuillerée et... rien ! Aucune réaction. Comment était-ce possible ?
À la seconde, son regard m'a cherchée. Il ne m'a pas quittée des yeux, un sourire aux lèvres, il a pris le bol et la vidé d'un trait. Ensuite, il s'est essuyé la bouche du revers de la main, a marmonné quelque chose à Leila et s'est levé de table.
Il est venu vers moi, a attrapé mon bras pour m'emmener dans les couloir qui mène aux toilettes, puis m'a plaquée contre le mur.
- Tu te crois maligne ?
Mon coeur battait à tout rompre. Incapable de parler, je me suis contentée de faire « non » de la tête.
- Je peux jouer aussi, tu sais.

14 oct. 2017

Et si...


COUP DE COEUR ♥.

Titre : Et si...
Auteur : Rebecca Donovan.
Genre : Romance.
Edition : Pocket Jeunesse.
Nombre de pages : 474 pages.
Prix : 18.50€.


Résumé :

Cal se voit offrir la seconde chance dont il a tant rêvé : repartir de zéro avec celle qu'il aime depuis toujours.

 Quand Cal retrouve Nicole à des milliers de kilomètres de leur ville natale, il n'en croit pas ses yeux. Son amie d'enfance dont il a toujours été amoureux prétend s'appeler Nyelle, et son caractère semble à l'opposé de ce qu'elle était.
Qui est vraiment Nyelle ? Nicole, frappée d'amnésie ? Un simple sosie ?
La seule chose dont Cal est sûr, c'est qui ne peut plus vivre sans elle...


Extrait :

 - C'est quoi, ce truc ?
Je hoche la tête en direction de la housse blanche.
- C'est une robe de mariée, répond-t-elle avec une étincelle dans les yeux, comme si on les avait allumés de l'intérieur.
Je dois vraiment avoir l'air ahuri parce qu'elle se met à rire.
- On me l'a donnée. Je sortais de chez Elaine...
- Elaine ?
- Elle a un dépôt-vente pas très loin d'ici. Je luis donne un coup de main plusieurs fois par semaine en échange de vêtements.
- C'est là-bas que tu as trouvé ton manteau de footballeur américain ?
- Peut-être !
Elle me fait une grimace.
- Hé, tu sais, j'aime les grandes poches. Et je m'en moque de savoir à qui c'était avant. Quand c'est sur moi, c'est à moi.
Je plisse les yeux. J'ai déjà entendu ça quelque part.
- Bon, raconte-moi l'histoire intéressante, commence-t-elle en buvant une gorgée de son chocalat.

13 oct. 2017

13 à table ! (2017).


Titre : 13 à table ! (2017).
Auteur : Collectif.
Genre : Contemporain.
Edition : Pocket.
Nombre de pages : 283 pages.
Prix : 5€ / 1 livre acheté = 4 repas distribués.


Résumé :

 Les plus grands auteurs de la littérature contemporaine ont pris leur plus belle plume pour la troisième année consécutive afin de vous concocter un délicieux recueil de nouvelles autour d'un thème : l'anniversaire. 

Le joyeux, le sinistre, le raté, celui qui finit dans les larmes ou le sang, l'apothéose de la fête et les éclats de rire, tout y est, comme dans la vie. 

Treize bougies à souffler sans modération.


Avis :

Je participe à l’achat et à la lecture de 13 à table depuis sa création et je n’ai jamais été trop déçu de mes découvertes, malgré des nouvelles qui ne m’ont pas plu l’année dernière. Cette année encore, je prends part à repérer des auteurs francophones et à une bonne cause. Dans celui-ci, les nouvelles m’ont plutôt paru agréables, toutefois je reste partagée par d’autre récit qui ne m’ont pas réellement transportés.

11 oct. 2017

Si la lune éclaire nos pas.


Titre : Si la lune éclaire nos pas.
Auteur : Nadia Hashimi.
Genre : Contemporain.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 509 pages.
Prix : 18.20€.


Résumé :

Je voulais que mes enfants aient une vie d'enfants. Je voulais qu'ils rient, qu'ils jouent... qu'ils apprennent. Je voulais qu'ils fassent les choses que j'aurais dû faire quand j'étais petite. Jusqu'où devons-nous fuir ?

 Kaboul est entre les mains des talibans. Fereiba, enseignante, est livrée à elle-même depuis qu'on a assassiné son mari, considéré comme un ennemi du régime. Si elle ne veut pas connaître le même sot que lui, elle n'a d'autre choix que de fuir. Après avoir vendu le peu qu'elle possède, Fereiba entreprend un voyage périlleux avec ses trois enfants, dans l'espoir de trouver refuge chez sa soeur, à Londres. Comme des milliers d'autres, elle traverse l'Iran, la Turquie, la Grèce, l'Italie et la France. Sans autres ressources que son courage et sa détermination sans faille, elle espère pouvoir compter sur le soutien de ceux qu'elle rencontrera en chemin. Hélas, les routes de l'exil sont semées d'embûches : que devra-t-elle sacrifier pour de meilleurs lendemains ?


Extrait :

 Je n'avais plus vraiment le temps de reconsidérer la situation. Si l'on m'avait accordé ne serait-ce qu'un jour de plus, je serais devenue folle. Le désert qui s'étendait devant nous m'étourdissait.
Aziz se nourrissait mal. Il dormait beaucoup et se réveillait de mauvaise humeur. Le voyage vers Herat n'avait pas été facile, et nous étions tous exténués.

8 oct. 2017

Hunger Games, Tome 3 : La révolte.


Titre : Hunger Games, Tome 3 : La révolte.
Auteur : Suzanne Collins.
Genre : Science-Fiction.
Edition : Pocket Jeunesse.
Nombre de pages : 416 pages.
Prix : 18.15€.


Résumé :

Je m'appelle Katniss Everdeen.
Je devrais être morte.
Maintenant je vais mener la révolte.

 Contre toute attente, Katniss a survécu une seconde fois aux Hunger Games. Mais le Capitole crie vengeance. Katniss doit payer les humiliations qu'elle lui a fait subir. Et le président Snow a été très clair: Katniss n'est pas la seule à risquer sa vie.
Sa famille, ses amis et tous les anciens habitants du district Douze sont visées par la colère sanglante du pouvoir. Pour sauver les siens, Katniss doit redevenir le geai moqueur, le symbole de la rébellion. Quel que soit le prix à payer.


Extrait :

 - C'est toi qui aurais dû être le geai moqueur. Personne n'aurait eu besoin de te souffler tes répliques, dis-je.
- C'est vrai. Malheureusement, les gens ne m'apprécient pas beaucoup.
- Ils t'ont quand même fait confiance, dis-je. Pour me sortir de l'arène. Et ils ont peur de toi.
- Ici, peut-être. Au Capitole, c'est de toi qu'ils ont peur maintenant.
Gale apparaît sur le seuil, et Johanna se débranche pour me remettre mon goutte-à-goutte de morphine.

7 oct. 2017

Sidhe, Tome 2 : Éclats de Chaos.


Titre : Sidhe, Tome 2 : Éclats de Chaos.
Auteur : Sandy Williams.
Genre : Bit-lit.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 422 pages.
Prix : 8.20€.


Résumé :

Une guerre sanglante, un amour impossible.

 McKenzie est une étudiante normale, à un détail près : elle voit les faes. Mieux, elle fait partie des rares humains en mesure de les traquer lorsqu’ils se téléportent. Un don qui lui a valu d’être propulsée au cœur de l’impitoyable guerre civile qui déchire leur Royaume.

La fin du règne du roi Atroth a donné à McKenzie l’espoir qu’elle pourrait reprendre une vie normale et approfondir sa relation avec l’ex-rebelle Aren. Mais lorsque sa meilleure amie Paige est enlevée par des faes, McKenzie replonge sans hésiter dans la bataille. Au risque d’oublier qu’au Royaume, les apparences sont trompeuses et que ses décisions peuvent coûter la vie à tous ceux qu’elle aime.


Extrait :

 Aren se raidit. Il s'écarte un peu de moi, et je le sens lutter intérieurement. Il n'a pas envie de garder ses distances, mais comme pour le seigneur Kaeth, il nous faut le vote de Hison si Lena veut accéder au trône? J'ai déjà rencontré ce haut noble plusieurs fois. C'est à peine s'il tolère la présence des humains dans le Royaume. Il est clair qu'il ne verrait pas d'un bon oeil ma relation avec Aren.
Je prends la décision pour Aren en m'éloignant d'un bon pas. Une brève grimace passe sur son visage, puis la tension quitte son corps et il se retourne.
- Seigneur Hison, dit-il. Je ne m'attendais pas à ce que vous me suiviez.
Hison se focalise sur moi. En temps normal, j'aurais évité son regard, mais pas cette fois. Je suis venue dans son monde pour tenter de mettre fin à une guerre qui a fait couler beaucoup de sang ces dernières années. Je l'aide, lui et son peuple. Il va devoir se résigner à ma présence ici.

6 oct. 2017

Les jours d’après.


Titre : Les jours d’après.
Auteur : Kristin Harmel.
Genre : Contemporain.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 496 pages.
Prix : 18.20€.


Résumé :

Des heures durant, j'ai gardé les yeux rivés sur la porte, espérant que Patrick finirait par arriver et que tout cela n'était qu'une malheureuse erreur. Mais ce n'en était pas une. Lorsque minuit a sonné, je me suis mise à pleurer : c'était le premier jour de ma vie que je ne partageais pas avec lui.

 Trouver l'amour est une chance. Après la mort de son mari, Kate ne pensait pas que la chance lui sourirait de nouveau, et qu'elle se fiancerait, dix ans plus tard, à un homme beau et brillant. C'est alors qu'elle se met à rêver de son défunt mari. Dans ces songes étonnamment réalistes, il n'a jamais eu d'accident de voiture, et Kate lui a donné une fille, Hannah. Kate ne sait plus quoi penser : Patrick essaie-t-il de lui parler par-delà la mort ? Ou a-t-elle simplement peur d'être heureuse avec un autre que lui ?


Extrait :

 - [...] Tu viens de Géorgie, non ?
Il semble désarçonné.
- Merde, j'étais persuadé de m'être débarrassé de mon accent ! Ça s'entend encore ?
Je secoue la tête, troublée : plus les révélations s'accumulent, plus mes rêves perdent de leur innocence.
- Et toi, dis-moi ? me demande-t-il quelques instants plus tard. Comment tu en es venue à la musicothérapie ?
Je croise son regard.

4 oct. 2017

La meute du Phénix, Tome 2 : Dante Garcea.


Titre : La meute du Phénix, Tome 2 : Dante Garcea.
Auteur : Suzanne Wright.
Genre : Bit-lit.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 471 pages.
Prix : 8.20€.


Résumé :

Des cendres de la meute renaîtra l’amour.

 Jaime Farrow a toujours eu le béguin pour Dante. 
Mais lorsque leur clan a été divisé, ils se sont perdus de vue. Leurs retrouvailles à l’âge adulte, au sein de la meute du Phénix, auraient pu être torrides. Sauf que le Beta n’a de place dans sa vie que pour son travail et que Jaime est tourmentée par un lourd secret. Mais si ce qu’elle cache met les siens en danger, Dante doit le découvrir même s’il doit pour cela se soumettre à la tentation.


Extrait :

 Ils se figèrent tous les deux quand ils entendirent frapper à la porte. Jaime écarquilla les yeux quand elle remarqua qu’ils n’avaient pas fermé à clé. Merde. Elle s’attendait à ce que Dante réagisse rapidement, se retire d’elle et lui donne ses habits, au lieu de quoi il laissa retomber tout son poids sur elle, l’emprisonnant sur le bureau, puis lui mit un doigt sur la bouche.
- Qui est-ce ? demanda-t-il sur un ton maussade et impatient.
Personne n’aurait osé entrer avant d’être invité à le faire, à part Trey. Mais Trey entrait sans frapper à la porte.
- C’est moi, répondit Marcus. Je voulais juste te poser quelques questions au sujet de ton coup de fil à Josh un peu plus tôt.
Dante aurait tout à fait pu, bien entendu, dire à Marcus qu’il lui répondrait plus tard. Mais cette situation ressemblait bien trop à un défi purement animal. Il avait envie de s’enfoncer en Jaime et de voir si elle était capable de rester silencieuse. Une sorte de mise à l’épreuve.
- Vas-y, pose-moi tes questions, lui dit-il.
Puis le Beta donna un fort coup de reins à sa compagne avant de lui murmurer« à l’oreille :
- Ne fais pas de bruit, Jaime. Si Marcus se doute de ce qui se passe ici, il va entrer et me voir prendre ton cul.

1 oct. 2017

Dragonfury, Tome 2 : Furie de glace.


Titre : Dragonfury, Tome 2 : Furie de glace.
Auteur : Coreene Callahan.
Genre : Bit-lit.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 452 pages.
Prix : 7.90€.


Résumé :

Les dragons vivent cachés parmi les hommes depuis toujours.

 Rikar, le dernier dragon de glace, n'imaginait pas qu'une humaine pourrait voler son coeur. Pourtant depuis qu'il a rencontré la détective Angela Keene, il se consume de désir pour elle. Lorsque la jeune femme disparaît, kidnappée par un clan de dragons se nourrissant de l'énergie vitale des humaines, il est prêt à tout pour la tirer de leurs griffes et leur faire payer. Y compris y laisser la vie.


Extrait :

 - Tiens bon, mon ange. (Il continuait à s'affairer, entourant le coton autour de sa jambe.) Allez, Angela... tiens le coup pour moi.
Elle gigota en entendant sa voix. Lorsqu'elle cligna des yeux, leur couleur noisette redonna du courage à Rikar, faisant vibrer son coeur. Mais sa voix le fit stopper net.
- Toi...
- Oui, mon ange... c'est moi. (Incapable de se retenir, il prit sa joue en coupe et maintint le contact visuel, même s'il avait conscience qu'il n'aurait pas dû. Il n'avait pas de temps à perdre.) Angela, ma belle, il faut que je te déplace. Ça va faire mal, mais tiens bon pour moi. Je vais te trouver de l'aide.
- R.
Elle frissonna violemment, sa peau pâle luisant sous la lune, ce qui terrifia Rikar.
- Tu es... mon R. Je me s-souviens de toi.
Mon Rikar.


Avis :

 Ce deuxième volume est tout aussi intéressant que le premier. J’ai encore une fois beaucoup aimé plonger dans l’univers des Nightfury. Une meute de dragons guerriers et justes, des hommes avec une grande loyauté et des cœurs d’artichauts. Je suis tout de même déçue par la traduction, les erreurs de frappes et les erreurs d’orthographe m’ont sautés facilement aux yeux. Toutefois l’écriture est agréable malgré des longueurs parfois insoutenable et surtout pas indispensable. Au fond ce que je préfère dans cette saga c’est la manière dont est gérée la romance et les rebondissements, en effet l’histoire d’amour est présente tout en étant en arrière plan, évitant de mettre sur la touche le côté fantastique et l’action.

Rikar est un dragon de glace, son pouvoir est presque magnétique. J’ai bien aimé ce personnage, sensible et protecteur. Sa façon d’être est simple tout en ayant cette part d’exotisme. C’est un héros parfois surprenant. Je ne me suis tout de même pas attachée à ce protagoniste comme je le désirais. Il manquait une petit étincelle pour que j’en tombe amoureuse. Néanmoins il m’a plu et j’ai admiré son courage, qui de temps en temps se transforme en imprudence. De mon point de vue je l’ai trouvé souvent absent dans l’histoire, alors que c’est le personnage principal ; c’est peut-être cette cause qui fait que je ne me sois pas prise d’affection pour lui, le manque de développement y joue énormément.

Angela Keene est une détective plutôt moderne. Kidnappée et blessée, elle tente de s’échapper, déterminée à avoir la vie sauve. Mais, elle rentre dans un univers dangereux et différent du sien. Elle veut se venger et mettre la main sur celui qui lui a fait du mal. Sauf qu’un certain dragon de glace ne veut pas la mettre en ligne de mire. J’ai apprécié son tempérament ; malgré tout, le vide de sensibilité m’a déplu, en effet son caractère montre clairement qu’elle est dure envers elle-même et surtout qu’elle ne s’ouvre pas facilement aux autres. Angela est quand même une héroïne attrayante et alerte.

Mac, le partenaire d’Angela affronte la métamorphose, c’est un personnage réellement attachant. Il est protecteur tout en restant compréhensif, possédant un grand cœur. Il est entier, avec des valeurs profondes tout en ayant une part d’imprudence en lui. Forge est capturé par les Nightfury, il n’a pas eu de chance en amour ; toutefois il doit quand même faire confiance en ceux qui le gardent en cage, puisqu’ils détiennent son enfant. C’est un homme plutôt malin, néanmoins son émotivité m’a plus qu’ému.

L’histoire est en continuité du premier tome, les Razorback persiste leur guerre ; d’ailleurs je les ai trouvés peu intelligent. Le suspense tient la route, malgré une originalité faiblement travaillée. Je ne me suis pas ennuyée avec ce deuxième opus, en dépit de certain détail facultatif. Les rebondissements sont de mise, cette fois le mystère prend plus de place que les sentiments. Dans cette suite j’ai pu constater plus de sensualité et de scènes charnelles, mais ça reste en 3ème plan du récit et au fond c’est ce que j’apprécie le plus. La magie du Méridien me captive pleinement, c’est une autre base de la synopsis et elle est de plus en plus intéressante.

L’écriture est passable, ce n’est certainement pas de la grande littérature. Seulement de la bit-lit avec une plume simple. Toutefois il y a du rythme, l’auteur n’a pas hésité avec la fluidité malgré quelques éléments futiles. Coreene Callahan, transmet peu d’indécence et ça n’enlève donc aucun charme à l’histoire et à l’écriture.

Pour résumé c’est un deuxième tome plutôt agréable et essentiel, surtout pour Mac et Forge. Rikar et Angela, forme un couple passionnant ; cependant je n’ai ressenti que très peu d’attachement pour eux. Un récit avec des révélations par-ci par-là, mais c’est loin d’être suffisant pour que ce prolongement soit important. En dehors de certaine partie banal, le thème me conforme toujours dans l’idée que cette saga ressemble modestement à « La confrérie de la dague noire » et que ce sont les dragons qui donnent le côté piquant. La plume reste simple et à distance du coup de cœur. J’ai quand même beaucoup apprécié ce dragon de glace et sa romance, néanmoins ce sont Mac et Forge qui m’ont le plus captivé.


Note :
8/10.

30 sept. 2017

Personne d’autre que lui.


Titre : Personne d'autre que lui.
Auteur : Erin Butler.
Genre : Romance.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 250 pages.
Prix : 18.20€.


Résumé :

« Cette nuit-là, il avait enchaîné les verres. Il avait tourné la clé dans le contact et réagi trop tard quand la voiture avait glissé. Chase avait tué mon frère. C’était à cause de lui que le corps de Kyle reposait entre quatre planches de bois. » 

 Kelsey, 19 ans, passe son temps avec son frère, Kyle, et le meilleur ami de celui-ci, Chase. Un soir, alors que les garçons ont trop bu, ils ont un accident de voiture. Chase était au volant, et c’est Kyle qui y laisse sa peau. Kelsey a beau être dévastée par la mort de son frère, elle ne peut s’empêcher de penser à Chase - le dernier des inséparables, celui qu’elle considère désormais comme sa seule famille. Elle finit par tomber amoureuse de celui que tous tiennent pour responsable de la mort de son frère. Mais le jeune homme ne lui dit pas tout, et les secrets qu’il cache pourraient faire voler en éclats leur fragile relation.


Extrait :

 - Hier soir, je suis allée à une soirée dans une fraternité avec Em.
Il se crispa.
- On t'a fait du mal ?
- Non, répondis-je en secouant la tête. Non, ce n'est pas ça. J'ai embrassé un autre garçon.
Il écarquilla les yeux.
- Oh.
Je me sentis honteuse. Terriblement honteuse.
- Je suis désolée.
- Tu ne me dois pas d'excuses. Nous ne sommes pas dans une relation exclusive.
- Je sais bien, marmonnai-je. Mais je me sens quand même très mal.
- Ça va, dit-il sur un ton plus détendu. Tu n'as pas besoin de t'excuser.
Je ne comprenais pas. Il n'était pas en colère ? Il n'était pas même un peu énervé ? Ça n'allait pas du tout.
- Tu t'en fiches ?
Il rougit légèrement.

29 sept. 2017

Les étoiles de Noss Head, Tome 2 : Rivalités.


Titre : Les étoiles de Noss Head, Tome 2 : Rivalités.
Auteur : Sophie Jomain.
Genre : Fantastique.
Edition : France Loisirs.
Nombre de pages : 463 pages.
Prix : 19€.


Résumé :

 Pour moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait.
Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée.
Je n’en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s’affronter allaient au-delà de tout ce qu’on peut imaginer. J’étais au moins sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m’en sortirais pas indemne.


Extrait :

 - Tu ne vas pas me filer au train, quand même ? demandai- je en haussant un sourcil.
- Si peu...
- Tu ne peux pas faire ça !
- Et qui m'en empêchera ?
- Moi !
- Eh bien, j'ai hâte de voir ça...
- Leith Sutherland, le menaçai-je mi-figue, mi-raisin. Si tu me suis à longueur de temps...

27 sept. 2017

Gwineira McKenzie, Tome 1 : Le Pays du nuage blanc.


Titre : Gwineira McKenzie, Tome 1 : Le Pays du nuage blanc.
Auteur : Sarah Lark.
Genre : Historique.
Edition : l'Archipel.
Nombre de pages : 643 pages.
Prix : 23.95€.


Résumé :

« Eglise anglicane de Christchurch (Nouvelle-Zélande) recherche jeunes femmes honorables pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse bénéficiant tous d'une réputation irréprochable. »
 Londre, 1852. Hélène, préceptrice, décide de répondre à cette annonce et de tenter l'aventure. Sur le bateau qui la mène au Pays du nuage blanc, elle fait la connaissance de Gwyneira, une aristocrate désargentée promise à l'héritier d'un magnat de la laine. Ni l'une ni l'autre ne connaissent leur futur époux.

Une nouvelle vie - pleine d'imprévus - commence pour les deux jeunes femmes, qu'une amitié indéfectible lie désormais...


Extrait :

 Plus elle voyait James, plus elle appréciait l'amour physique. Doux et tendre au début, il s'était aperçu que la passion s'éveillait chez sa partenaire et s'était mis à jouer avec la tigresse qui se révélait enfin chez elle. Elle avait toujours aimé les jeux sauvages, et elle aimait maintenant sentir James s'agiter frénétiquement en elle et transformer leur danse intime en un crescendo de passion. À chacun de leurs rendez-vous, elle jetait par-dessus bord quelques scrupules supplémentaires en matière de décence.
- Est-ce que ça marche aussi si c'est moi qui suis sur toi ? demanda-t-elle un jour. Tu es assez lourd, tu sais...
- Tu es une cavalière-née, observa-t-il en riant. Je l'ai toujours su. Essaie de t'asseoir, tu seras plus libre de tes mouvements.

24 sept. 2017

Chroniques lunaires, Tome 4 : Winter.


COUP DE COEUR ♥.

Titre : Chroniques lunaires, Tome 4 : Winter.
Auteur : Marissa Meyer.
Genre : Science-Fiction.
Edition : Pocket Jeunesse.
Nombre de pages : 983 pages.
Prix : 22.90€.


Résumé :

 On dit que Winter est encore plus belle que la reine Levana...
La princesse déteste sa belle-mère, qui désapprouve ses sentiments pour Jacin, le séduisant garde du palais. Mais Winter n'est pas aussi faible que Levana le croit. Avec l'aide de Cinder et de ses alliés, elle aurait même le pouvoir de lancer une révolution et de gagner cette guerre qui dure depuis trop longtemps.
Cinder, Scarlet, Cress et Winter réussiront-elles à battre Levana ? Le conte aura-t-il une fin heureuse ?


Extrait :

 - Taisez-vous, dit-elle, acceptant le pied.
Elle l'examina en secouant la tête.
- J'essaie sans arrêt de me débarrasser de ce truc, mais je finis toujours par le retrouver sur mon chemin. Pourquoi l'avez-vous conserver ?
- Je me suis dit que si je pouvais trouver la cyborg qui allait au bout, ce serait un signe que nous étions faits l'un pour l'autre, expliqua-t-il avant de faire la moue. Mais ensuite, je me suis rendu compte que c'était probablement le pied d'une gamine de huit ans.
- Onze, en réalité.
- J'y étais presque. (Il hésita.) En toute franchise, je suppose que c'était le seul souvenir que j'avais de vous à une époque où je croyais ne jamais vous revoir.


Avis :

 Le final, le dernier combat, le dénouement de la bataille ; ce quatrième volume clôture la série et c’est en étant à la fois heureuse et attristée que je compose mon avis. En effet, la joie est là puisque tout se termine à peu près bien ; mais la peine de quitter les personnages et l’univers est presque plus forte. J’ai pu retrouver Cinder, Scarlett, Cress, Loup, Thorne et Iko ; tout en découvrant Winter. Certes,  ce tome n’est pas réellement fondé sur elle ; mais plutôt sur l’ultime lutte, néanmoins l’auteur met en avant ses valeurs, son esprit et surtout sa maladie. Franchement ce roman est une pure folie, avec aucun excès mais beaucoup de détail et d’émotion, un dernier tour pour la lune et un assaut décisif.

Au fond ce que j’apprécié dans ce récit c’est le personnage de Cinder, toujours elle-même, pleine de naturel et de force. Ce style d’héroïne reste dans l’histoire et les mémoires, parce qu’elles possèdent des défauts et des faiblesses, elles ne sont pas parfaites. Cinder m’a encore plus ému dans ce roman, les sacrifices qu’elle fait et les choix qu’elle prend font d’elle une protagoniste riche et intéressante. Elle n’est pas courageuse à proprement parlé, c’est surtout sa détermination et son envie de modifier ce régime où la manipulation et le mensonge n’est pas vraiment discipliné, donc sans règle et limite. Cette jeune fille est une héroïne des temps moderne, on s’attache et on ne s’en détache aucunement.

Winter est l’âme de cette conclusion, certes elle ne fait pas la « une » de l’ouvrage ; néanmoins elle donne du charme et peut-être une pointe d’espoir que je ne présumai guère. Atteinte de la maladie lunaire pour cause de ne pas utiliser ses pouvoirs, elle se bat contre des hallucinations et la folie ; heureusement que son cher et tendre protecteur l’aide à survivre malgré tout. Son courage est bien là, intact en dépit des épreuves endurées ; sa beauté est authentique sans aucune illusion, même les cicatrices sur son visage font partie de sa séduction ; son intelligence et sa bonté exprime un cœur doux mais sans défense. Elle est trop « tout », sauf « parfaite » ; faut-il croiser les doigts pour qu’elle n’attire pas l’attention sur elle et en particulier la jalousie de sa belle-mère ?

En dehors de ces deux héroïnes ; chaque personnage as droit a son moment de gloire, puisque chaque chapitre donne lieu à un point de vue. Comme dans les tomes précédents. De cette façon nous visitons plusieurs aspects du roman ; que ce soit Levena et son règne, Loup et sa nouvelle transformation, Thorne étant toujours le même, Cress et ses sentiments pour le Capitaine, Scarlett et son emprisonnement et tout ce qui s’en suit, Jacin qu’on peut facilement oublier et qui est pourtant l’un dès plus grand repère de Winter, c’est son « ange gardien ». Franchement ces protagonistes secondaires m’ont plu tous autant les uns que les autres, sauf la Reine évidemment qui est plutôt cruelle et pitoyable. Je pense que j’attendais clairement la relation entre Thorne et Cress, du moins je l’espérais. Tout comme l’identité fraîche de Loup, pourtant celui-ci ne change pas vraiment de personnalité.

Le récit est d’une précision exceptionnelle ; après ça vaux mieux avec 980 pages derrière. Les détails forment l’histoire avec intensité, les sentiments restent présent du début à la fin et m’ont touché de plusieurs manières ; douceur et profondeur principalement, néanmoins j’ai ressenti beaucoup d’angoisse avec ce dernier opus. Les rebondissements, que dire ? Ils sont partout et pourtant je ne me suis pas « perdue » dans l’intrigue, les péripéties ont un sens jusqu’au dénouement ; elles nous emmènent quelque part. Le suspense est essoufflant, surtout au bout de quatre romans plutôt épais ; toutefois ce mystère est travaillé avec talent et régularité. Je me suis posée mille questions sur comment toute cette trame aller se terminer, avec des morts ? Des amours ? Un Happy End moderne ou classique ? En vérité sans tout spoiler, c’est un mélange, un mix parfait en réalité. C’est triste pour les pertes, c’est peinant pour les blessés et c’est réconfortant par les cœurs réunis.

Marissa Meyer nous fait rêver, depuis le commencement de cette saga. Son écriture est vraiment prenante, tellement captivante, j’en suis toute bouleversée de ses livres. Je n’ai même plus de mot pour décrire ce qu’elle m’a fait vivre avec ce dernier volume, juste que sa plume est fidèle et elle ne manque aucun coche. Réellement le plus réussi c’est le suspense qui dure encore et encore, tout comme les rebondissements qui ne s’allègent aucunement même à travers un pavé. Après je dis « Chapeau bas » pour les sentiments retransmis, surtout que dans ce style de récit ça ne doit pas être une mince affaire de les faire ressortir. Sincèrement j’espère retrouver cette auteur au plus vite avec un autre voyage !

Plus qu’un ultime volume, c’est avant tout l’aboutissement d’une histoire merveilleuse. Après Cinder pour Cendrillon, Scarlett pour le Chaperon Rouge, Cress pour Raiponce, nous découvrons Winter pour Blanche-neige ; un mélange de Science-Fiction et de Conte revisité, une combinaison sensationnelle ! Winter est une princesse très différente de celles existantes, son côté infantile et sa « démence » rajoute un peu de légèreté tout en mettant du piquant. Au fond je n’ai pas de personnages préférés dans cette saga, je me suis réellement prise d’affection pour eux tous ; enfin presque. La lune est une planète très « spéciale », l’esprit explore facilement cette idée et imagine avec clarté les habitants, Marissa Meyer est une « conteuse » des temps d’aujourd’hui. Comme annoncé précédemment ; je suis chagrinée de quitter cet univers, je suis bouleversée de laisser les héros de cette série, je suis embêtée de ne plus pouvoir rêver avec une plume aussi somptueuse que possède l’écrivain ; mais je suis enchantée d’avoir découvert toute cette beauté, je suis heureuse que tout s’achève sur de bonne note. « Chroniques Lunaires » est une cascade, un fleuve, un océan ou plutôt des galaxies, des cosmos et au final un immense univers.


Note :
10/10.

23 sept. 2017

Drew & Fable, Tome 4 : Quatre ans plus tard.


Titre : Drew & Fable, Tome 4 : Quatre ans plus tard.
Auteur : Monica Murphy.
Genre : Romance.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 410 pages.
Prix : 18.20€.


Résumé :

J'ai un coeur de pierre, mais je ne peux pas me passer des filles. Leurs sourires, la manière dont elles retiennent leur souffle lorsque que je me penche sur elles pour les embrasser, leur peau douce et la facilité avec laquelle elles se débarassent de leurs vêtements et s'offrent à moi.

 Owen est irrésistible et il le sait. Il accumule les conquêtes d'un soir et passe son temps à faire la fête. Avec la vie qu'il mène, ses résultats à l'université sont en chute libre, et sa place dans l'équipe de football est menacée s'il ne se reprend pas rapidement. On le confie donc aux bons soins de Chelsea, une jolie étudiante particulièrement brillante qui passe pour coincée aux yeux de toute sa promo. Les cours particuliers prennent un tour inattendu lorsque Chelsea comprend que son élève attend plus d'elle que du soutient scolaire...


Extrait :

 - Et si j'étais allergique à l'ail ?
Owen se retourne et me regarde, ses yeux verts écarquillés.
- Ce n'est pas le cas, si ?
Je secoue lentement la tête et esquisse un sourire.
- Non.
Il pousse un profond soupir de soulagement.
- Tu m'as fait peur pendant un instant.
Je doute lui avoir fait peur.
- Mais maintenant, mon haleine va sentir l'ail.

22 sept. 2017

Les Sullivan, Tome 4 : Toi, et toi seule.


Titre : Les Sullivan, Tome 4 : Toi, et toi seule.
Auteur : Bella Andre.
Genre : Romance.
Edition : J'ai lu.
Collection : Passion intense.
Nombre de pages : 310 pages.
Prix : 7.40€.


Résumé :

 Organiser un mariage, voilà qui aurait paru absurde à Sophie Sullivan, bibliothécaire à San Francisco. Et pourtant, la voilà plongée jusqu’au cou dans les préparatifs des noces de son frère Chase. Un défi qui se révèle être un vrai plaisir. Toutefois, la présence de Jake McCann à son côté la ravit et l’irrite à la fois. Jake, le bad boy… et l’objet de vingt ans d’amour à sens unique. Jake qui, malgré les années passées, ne voit en elle que la gentille et innocente petite Sophie. Il la prend pour une fillette ? Soit ! L’heure est venue de lui prouver quel idiot il fait à laisser filer la femme ô combien sensuelle qu’elle est devenue…


Extrait :

 - Je saurais faire n'importe quoi.
Et merde, elle n'était pas supposée répondre ça !
Jamais Jake ne s'était retrouvé au pied du mur. Même face à un père ivre et incontrôlable. Il fallait qu'il reprenne les rênes, avant qu'elle ne l'emmène sur un chemin qu'aucun d'eux n'aurait dû envisager d'emprunter.
- N'importe quoi, hein ?
Sophie acquiesça, malgré sa gêne apparente qui envahit son teint, depuis sa nuque jusqu'à son corsage.
- Je te l'ai déjà dit, lui rappela-t-elle d'un ton calme mais ferme, peu importe ce que tu diras, tu ne me feras pas peur, car je te connais, Jakie.
Le connaître ? Il lui avait déjà tout montré de sa personnalité.
- Dis-moi, est-ce que tu as déjà eu les yeux bandés ? Et je ne parle pas d'un jeu de piñata.
- Je sais de quoi tu parles, lui rétorque-t-elle.
- Combien de fois, princesse ?
- Tu es sûr de vouloir le savoir ? lui lança-t-elle en le fixant.
Merde, il ne l'avait pas vue venir, celle-là. Avant de lui laisser le temps de répondre et de se l'imaginer au lit avec un autre que lui, Jake joua une autre carte.
- Et dans des lieux publics ?
- Définis ce que tu entends par « lieux publics ».
La douce et gentille Sophie Sullivan lui sourit, et pas qu'un peu.
Comme sous les coups répétés d'un direct au foie, Jake eut du mal à reprendre son souffle.
Mais il fallait qu'il tente un dernier va-tout pour faire comprendre à Sophie l'étendue de son erreur.
- D'accord, siffla-t-il entre ses dents. Tu as peut-être un peu de pratique. Mais on sait très bien qu'une fille dans ton genre ne peut pas satisfaire un homme comme moi.
- On parie ?
Il ne s'attendait pas le moins du monde à se voir renvoyer ses propres mots au visage.


Avis :

 « Les Sullivan » est une série que j’apprécie pour sa simplicité, dans cette suite elle est autant de mise que pour les tomes précédents. Par contre j’ai eu un petit plus avec ce volume-ci. Pour ainsi dire c’est l’héroïne de « Toi, et toi seule » qui est plaisante et intéressante à suivre, son parcours et son évolution en tant que femme fatale. Les secrets gagnent à se faire connaître dans ce récit, ils sont plutôt surprenants et peut-être « tabou » dans le monde d’aujourd’hui. En tout cas, en dépit d’une belle écriture et d’un sujet porteur ; ce n’est pas un coup de cœur pour la seule raison que la flamme que je désire n’entoure pas cet ouvrage.

Sophie Sullivan est bien différente de ses frères et de sa sœur. Elle est plus réservée et pleinement passionnée par les livres, une isolation qu’elle aime au plus haut point. Ce n’est pas quelqu’un cherchant le regard des autres et encore moins la reconnaissance. Néanmoins c’est une femme et toute femme souhaite rencontrer l’amour, le vrai et l’unique. Elle est amoureuse depuis sa plus tendre enfance du meilleur ami de l’un de ses frères, ce qui n’est pas bien vu par une partie de sa famille. En tout cas, elle va tout faire pour le mettre dans son lit et faire de lui l’homme de sa vie ; sans forcément penser aux plus grandes conséquences.

Jake McCann n’est pas un homme comme les autres… Enfin tout dépend du point de vue. C’est un héros aimant les femmes, surtout pour coucher avec elle ; en dehors de ça il ne croit pas à l’amour et encore moins au mariage. Mais une jeune femme qu’il connaît depuis presque toujours bouscule tout ses plans, elle le mène par le bout du nez. Il est touchant, d’une certaine manière ; surtout quand il se dévalorise… Je l’ai bien aimé, toutefois c’est un personnage ordinaire ou pas… En effet, son « problème » n’est pas souvent abordé dans les romans, ce qui fait de lui un garçon à part.

C’est une histoire d’amour plutôt compliqué et pourtant si commune. En effet à force de lire des romances, on en connaît le déroulement et les bases, donc au final il n’y a plus de surprise. Seulement dans ce volume-ci j’ai été surprise par le « soucis » de Jake et par la conséquence de la « folie » de Sophie. Ils forment tout les deux un très beau couple, très différent l’un de l’autre mais se comprenant comme des âmes-sœurs. Au fond je cherche toujours l’histoire d’amour la plus naturelle du monde, celle disant dès le début « C’est la femme/homme de ta vie ». Les émotions restent simple, certes elles mettent du baume au cœur et elle donne ce petit pic qu’on aime tant ; mais sans plus…

Bella Andre est une auteur que j’apprécie, ses œuvres sont toujours d’une bonne qualité et d’une pureté grandiose. Les mots qu’elle utilise montrent une sincérité et une authenticité rare. Et malgré un récit basique, c’est une écrivain accomplit à mes yeux.

« Toi, et toi seule » est un roman plaisant, c’est celui que je préfère de la saga « Les Sullivan » pour le moment. Cependant la passion promise n’y est pas vraiment, l’intrigue est basique et terne en rebondissement ; sauf pour les deux moments clés déjà abordé : « la conséquence » et « le tourment ». En dehors de ça c’est une belle romance, avec des traits d’émotions et de surprise. Sophie et Jake m’ont charmé dans leurs imperfections et dans leurs intégrités. Un quatrième tome agréable, plaisant et un peu envoûtant.


Note :
8/10.

20 sept. 2017

Après l'effort.


Titre : Après l'effort.
Auteur : Madeleine Urban, Abigail Roux.
Genre : Romance.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 378 pages.
Prix : 7.90€.


Résumé :

Quand les vestiaires deviennent un terrain de jeu...

 Dix ans après la cérémonie des diplômes, Jake Campbell, le sportif adulé, et Brandon Bartlett, l'intello, se retrouvent à enseigner au même lycée, séparés par les mêmes barrières qu'à l'adolescence. Lorsque Brandon est obligé de coacher l'équipe de base ball avec Jake, ils doivent dépasser les préjugés solidement ancrés en eux et se surprennent l'un l'autre par la profondeur de leur amitié subite. Une amitié qui, en dépit des craintes de chacun, a tout le potentiel de devenir bien plus...


Extrait :

 Des fourmillements envahirent le corps de Jake qui suivait des yeux les mouvements de sa main. C'était une marque de tendresse, il n'y avait aucun doute. Bon sang, il ne s'était peut-être pas trompé sur Brandon ! Peut-être ne rêvait-il pas, après tout. À court de mots, il leva la tête vers le prof de sciences. Prenant visiblement conscience de ce qu'il était en train de faire, Brandon se redressa et retira sa main à regret en laissant traîner les doigts sur la peau. Il jeta un coup d'oeil à son compagnon et murmura une excuse qui ne tenait pas debout. Il avait outrepassé son rôle de médecin ou de kiné, et s'était aventuré dans une zone beaucoup plus intime.

Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites.


Titre : Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites.
Auteur : Marc Levy.
Genre : Contemporain.
Edition : Pocket.
Nombre de pages : 338 pages.
Prix : 7.40€.


Résumé :

 Quelques jours avant son mariage, Julia reçoit un coup de fil du secrétaire particulier de son père. Comme elle l'avait pressenti, Anthony Walsh - homme d'affaires brillant, mais père distant - ne pourra pas assister à la cérémonie.
Pour une fois, Julia reconnaît qu'il a une excuse irréprochable. Il est mort.

Julia ne peut s'empêcher de voir là un dernier clin d'oeil de son père, qui a toujours eu un don très particulier pour disparaître soudainement et faire basculer le cours de sa vie.

Le lendemain de l'enterrement, Julia découvre que son père lui réserve une autre surprise. Sans doute le voyage le plus extraordinaire de sa vie... et peut-être pour eux deux l'occasion de se dire, enfin, toutes les choses qu'ils ne se sont pas dites.


Extrait :

 - Tout s'est bien passé ? demanda Anthony Walsh, jovial, alors que sa fille venait de rentrer.
- Épatant !
- Alors pourquoi fais-tu cette tête d'enterrement ? Cela dit, mieux vaut tard que jamais...

17 sept. 2017

La confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré.


Titre : La confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré.
Auteur : J.R. Ward.
Genre : Bit-lit.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 656 pages.
Prix : 9.20€.


Résumé :

Une guerre fait rage à l'insu des humains.

Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.

 Impitoyable et brillant, Viszs est doté d’un pouvoir de destruction incroyable et d’une aptitude terrifiante à prédire l’avenir. Torturé par son passé, il ne fait pas dans les sentiments. La lutte contre les éradiqueurs est sa seule passion... jusqu’au jour où il croise la route du docteur Jane Whitcomb. Tout pourrait changer grâce à elle, mais Viszs est rattrapé par un destin incompatible avec celui de la jeune humaine...


Extrait :

 Il recula et pressa sa bouche contre la sienne.
- Je t'aime et je t'aimerai même lorsque tu ne sauras plus que j'existe.
Jane cligna des yeux pour retenir ses larmes qui montaient, mais il y en avait trop à retenir. Il les sécha avec ses pouces.

Orgueil et préjugés.


Titre : Orgueil et préjugés.
Auteur : Jane Austen.
Genre : Classique.
Edition : Le Livre de Poche.
Nombre de pages : 501 pages.
Prix : 6.60€.


Résumé :

 Élisabeth Bennet a quatre sœurs et une mère qui ne songe qu'à les marier. Quand parvient la nouvelle de l'installation à Netherfield, le domaine voisin, de Mr Bingley, célibataire et beau parti, toutes les dames des alentours sont en émoi, d'autant plus qu'il est accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune et riche aristocrate. Les préparatifs du prochain bal occupent tous les esprits...


Extrait :

 À chaque instant, Elisabeth sentait sa colère s'accroître. Elle fit tout ce qu'elle put pour s'exprimer calmement lorsqu'elle déclara :
- Vous faites erreur, Mr Darcy, si vous croyez qu'en vous exprimant différemment et en vous conduisant davantage en gentleman, vous auriez eu droit à autre chose qu'à la compassion que j'aurais éprouvée en vous opposant un refus.
À ces mots, elle le vit sursauter, mais comme il ne disait rien, elle poursuivit :
- Quelle que soit la façon dont vous auriez pu vous y prendre pour me demander ma main, jamais je n'aurais été tentée de dire oui.
Une fois de plus, sa stupéfaction était évidente, et il la regarda avec une expression à la fois incrédule et mortifiée. Elle continua :

15 sept. 2017

Une braise sous la cendre, Tome 1.


Titre : Une braise sous la cendre, Tome 1.
Auteur : Sabaa Tahir.
Genre : Science-Fiction.
Edition : Pocket Jeunesse.
Nombre de pages : 523 pages.
Prix : 18.90€.


Résumé :

Je vais te dire
Ce que je fait à chaque esclave
Qui arrive à Blackliff :

La Résistance a tenté de pénétrer
Dans l'école un nombre
Incalculable de fois.

Si tu travailles pour elle,
Si tu contactes ses membres,
et même si tu y songes,
Je le saurai et je t'écraserai.

 Autrefois, l'Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutal, dévouée à l'empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d'écrire s'expose aux pire châtiments, Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d'élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté... et sauver ceux qu'ils aiment.


Extrait :

« Vas-y Elias ! Avant que Marcus se réveille ! »
C'est alors qu'elle se rend compte qu'au lieu de tenter de tuer Laia je la protège. La foule retient son souffle, silencieuse.
« Ne fais pas ça, Elias. Pas maintenant. On y est presque. Tu seras empereur. Je t'en prie, Elias, pense à ce nous pourrions faire pour... pour l'Empire...