Translate

19 juin 2017

Les idoles du Stade, Tome 2 : Le coup sûr.


Titre : Les idoles du Stade, Tome 2 : Le coup sûr.
Auteur : Jaci Burton.
Genre : Romance.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 434 pages.
Prix : 7.90€.


Résumé :

Cette rouquine au caractère de feu est bien décidée à aller droit au but !

 Carriériste dans l'âme, l'entraineuse Liz Darnell ne recule devant rien pour réussit. Lorsque le sex symbol Gavin Riley menace de quitter l'équipe de baseball, elle est prête à tout pour le retenir. Voilà longtemps que le joueur n'est pas insensible au charme de son coach ? Quand il apprend que Liz est capable de donner de sa personne pour le garde, Gavin accepte de reconsidérer sa décision. Et si l'amour s'en mêlait ? Voilà une avancée décisive dans le match qui les oppose, dont, avec un peu de chance, ils sortirons vainqueurs tous les deux.


Extrait :

 - Toi et moi? C'est-à-dire? demanda-t-elle.
- Tu as fini ce que tu avais à faire avec tes clients? Elle hocha la tête.
- Dans ce cas, j'aimerais qu'on aille quelque part tous les deux, pour...
Il laissa descendre son regard le long de son corps, s'attardant à l'endroit où son chemisier en soie épousait la forme de ses seins. Puis il releva les yeux sur son visage, guettant sa réaction. Elle avala sa salive, et les muscles de sa gorge se tendirent sous l'effort.
Elizabeth était nerveuse. Gavin ne pensait pas l'avoir jamais vue dans cet état.
C'était parfait.
- ... parler, termina-t-il.
- Parler ?
- Oui. 


Avis :

 Une suite plutôt sympathique ; mais le fait que les scènes érotiques soit un peu trop vulgaire est un peu décevant, ça détruit le côté émotionnel du récit.

Cette fois c'est le frère de Mick qui est mis en avant ; Gavin Riley joueur professionnel de Baseball. Je ne l'ai pas trouvé fondamentalement intéressant, il est certes agréable à découvrir mais à part son sex-appeal et sa loyauté envers sa famille, rien de passionnant ne ressort de ce personnage.
Liz par contre c'est une autre histoire ; sa peur d'avouer ses sentiments, sa force de femme d'affaire qui n'a aucune famille de sang sur qui compter, son besoin de tout contrôler. Je crois que je me suis retrouvée énormément sur certains points en elle, en particulier la frayeur qu'elle a pour donner complètement son cœur pensant seulement à la souffrance qui peut terrassait son âme. Je l'ai compris dès le départ, elle est plutôt facile à cerner, mais ce que j'aime chez elle c'est son besoin d'être aimé autant que d'aimer, c'est très émouvant la vulnérabilité qu'elle essaye de cacher.
Les autres protagonistes dont Mick qui est très rancunier, il exagère un peu trop d'ailleurs. Tara est d'une gentillesse inouï en pardonnant comme ça. Jenna est celle que je préfère dans la famille Riley je pense et en sachant que le troisième tome est consacrée à elle ne m'en réjouie que plus.

L'histoire en elle-même est banale, déjà vue et revue plusieurs fois. Il n'y a aucune originalité, c'est évident. Néanmoins il y a des petits bouts de mystères et des révélations qui m'a tenu en haleine, autant que les petits rebondissements qu'il y a par-ci par-là. L'émotion quant à elle manque peut-être un peu d'approfondissement, en tout cas sur la fin je l'ai ressenti donc c'est déjà ça, elle est plutôt intense en dépit du reste qui est un peu vide de sentiments.

L'écriture est parfois terne et vulgaire mais je n'en tiendrais pas rigueur ; étant donnée que c'est souvent comme ça dans ce genre de lecture. En plus la plume en elle-même est accrocheuse mais l'absence d'authenticité et d'émotion font que le roman n'est pas forcément prenant malgré que ce soit plaisant à lire.

En bref, certains personnages manque de personnalité, d'autres sont plutôt captivants donc dans ce sens c'est mitigé. Un grand manque d'idée, mais quelques notes de suspense et des sentiments profonds qui sont bien mis en valeur mais seulement dans les dernières pages. Et bien évidemment trop de scènes érotiques qui ne sont pas assez espacées dans le temps du récit, en plus de ça elles ne sont pas très soft. Moyennement convaincue pour ce second tome, j'ai préféré le premier ; sincèrement.


Note :
7.5/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire